Horaires : Lun – Jeu: 8h – 17h / Ven – 8h30 – 17h

+33 03 27 20 34 00

Les arbres morts, source de vie

Parfois jugés inesthétiques voire dangereux, les arbres morts constituent pourtant l’un des éléments essentiels des écosystèmes*.

Ces arbres fournissent un abri et de la nourriture à de nombreux insectes, mousses, lichens et champignons, qui entrent eux-mêmes dans le régime alimentaire d’autres animaux.

Les cavités présentes dans ces arbres offrent des lieux de nidification pour de nombreuses espèces d’oiseaux cavernicoles* (chouettes, gobemouches, grimpereaux…) et servent d’abri pour des petits mammifères (écureuils, lérots, chauve-souris…).

On considère que 20 % des animaux d’une forêt sont tributaires du bois mort et près de 85 % des champignons.

Même après leur mort, les arbres continuent de stocker du carbone pendant leur processus de décomposition et libèrent progressivement les nutriments qu’ils contiennent.

Ces nutriments enrichissent le sol et sont réutilisés par d’autres plantes, participant ainsi au cycle vital de l’écosystème.

Même en ville, les arbres morts peuvent jouer un rôle important. Lorsque leur présence ne constitue pas un danger, il est intéressant de pouvoir les conserver en l’état.

C’est le choix qui a été fait à Onnaing, de conserver un arbre mort au cœur du parc de loisirs pour que les insectes, entre autres, puissent le coloniser. Aujourd’hui, il abrite même des rejets d’autres essences d’arbres.

Définitions

* écosystème
Ensemble d’être vivants qui vivent au sein d’un milieu ou d’un environnement spécifique et interagissent entre eux au sein de ce milieu et avec ce milieu.

* Cavernicole
Qui vit en permanence dans l’obscurité.

Quelques-uns des petits habitants de nos arbres morts

Pour aller plus loin

* Rendez-vous sur le site de L’Observatoire de la biodiversité des forêts

* Découvrez Le Livre aux arbres aux éditions Belin Education

* Visitez le fonds documentaire de notre BibliO’, où une sélection d’ouvrages sur la nature vous attend

Le parcours NATURE